Archives du mot-clé conduire en montagne

Bien conduire en montagne et dans les virages.

 

conduire-en-montagne

conduire-en-montagne

 

Conduire en montagne, dans les régions vallonnées et dans les collines.

Dans les régions montagneuses il est très important de freiner et accélérer au bon moment. De cette manière vous ferez des économies de carburant  très importantes.

 

Accélérez avant la montée.

A l’approche de la colline accélérez progressivement avant la montée. De cette manière l’accélération produite aidera votre voiture dans cette ascension. Ainsi vous consommerez moins d’énergie mécanique et donc moins de carburant.

 

La technique : il faut utiliser le rapport de vitesse le plus élevé possible en appuyant presque à fond sur l’accélérateur et non pas rester à bas régime moteur.

Les constructeurs automobiles produisent des véhicules pour que vous puissiez rouler correctement  avec un régime moteur de 1000tr/min à pleine charge pour un Diesel et 1500tr/min pour une voiture essence.

 

Conduire dans les virages.

La bonne façon de conduire dans les virages est fonction de plusieurs critères. Votre  vitesse, la météo, l’état de la chaussée (route mouillée, pluies, neige), la nature du virage.

En anticipant avant d’arriver dans le virage avec une vitesse convenable on peut éviter d’utiliser le frein en gardant le rapport le plus élevé possible et ainsi faire des économies.

Lorsque vous abordez le virage plus rapidement, réduisez votre vitesse. En relâchant l’accélérateur tout en freinant au lieu de rétrograder.

 

Au contraire si vous entrez rapidement dans le virage pour freiner et puis ré-accélérez en sortie de virage vous allez augmenter votre consommation d’essence et vous risquez d’avantage une sortie de route ou un accident.

 

En règle générale évitez d’emprunter les routes difficiles.

La conduite sur des chemins ou des routes accidentées, conduire en montagne peut vous faire consommer d’avantage de carburant ce surplus peut atteindre 25%. Ce type de route va exiger plus d’effort de la part de votre moteur.

 

Dans la mesure du possible utilisez des routes en bon état lors de vos déplacements, prenez une voie difficile que dans le cas ou ce serait la seule route que vous pouvez empruntez pour vous rendre à votre destination.

Utilisez tous les moyens à votre disposition : cartes, navigateur GPS pour planifier votre trajet.

 

Avez-vous l’habitude de conduire en montagne ou dans des régions vallonnées ? Laissez-moi un commentaire.

J’aimerais bien savoir ce que vous en pensé.