Archives pour la catégorie Général

Les 3 principales raisons qui empêchent de réussir en éco-conduite

éco-conduite-obstacles

Bien réussir en éco-conduite .

L’éco-conduite cette manière différente de conduire qui m’a permis de voyager en famille en me sentant d’avantage en sécurité sur la route. D’être plus détendu au volant, de respecter l’environnement en réduisant ma consommation et mes émissions polluantes tout en limitant mon budget carburant.

Il existe bien souvent certains obstacles qui vous bloquent pour bien pratiquer l’éco-conduite.

En effets comme bon nombres d’entre vous au début je ne connaissais pas les bonnes techniques à quel moment passer les vitesses pour avoir une conduite optimale, comment je devais faire pour freiner au bon moment et ne pas devoir freiner brusquement ou arrêter ma voiture ?

Que faire pour ne pas avoir à dépenser mes économies dans mon plein d’essence ?

Quand j’étais au volant je me sentais plutôt stressé un peu agressif envers les autres automobilistes. J’avais une conduite un peu trop sportive, beaucoup trop consommatrice en carburant.

 

Les trois principaux obstacles qui vous bloquent pour bien pratiquer l’éco-conduite.

 Obstacle N°1 La bonne maîtrise de votre véhicule

  •  La bonne maîtrise de votre véhicule :

Savoir anticiper la circulation, gardez toujours une distance suffisante entre votre voiture et celle qui vous précède soyez attentif à la signalisation, les feux tricolores, les panneaux et les agissements des autres automobilistes les obstacles éventuels qui pourraient intervenir tout au long de votre trajet.

 

Obstacle N°2 Le manque de techniques

  • Le manque de techniques :

Connaitre les techniques d’éco-conduite, savoir à qu’elle moment freiner et accélérer, la bonne technique pour changer les rapports de vitesses et au bon moment, quelle est la bonne façon de conduire pour aborder les virages et conduire en montagne, comment se comporter et de quelle manière conduire dans les descentes et dans les virages.

Obstacle N°3 La confiance en soi

  • La confiance en soi :

Comme dans beaucoup de domaines de la vie, la confiance en soi et en ses capacités à atteindre ses objectifs est également très importante pour bien maîtriser sa conduite et vaincre le stress.   

 

           Heureusement ils existent des solutions.

  • Apprendre les techniques en participant à une formation que ce soit en prenant des cours d’éco-conduite sur le terrain par exemple. Mais bien souvent quelques semaines plus tard les mauvaises habitudes reprennent le dessus car il faut pratiquer et apprendre dans la durée.  
  • Ou encore en cherchant des informations sur internet. Mais cela va vous prendre beaucoup de temps et comme ça m’est arrivé vous risquez d’être noyé dans les informations comment trouver les informations pertinentes et les mettre en pratiques ?
  • Il existe une troisième solution qui pour moi est la plus efficace suivre une formation en ligne par exemple qui explique pas à pas les bonnes techniques, vous présentent des situations réelles sur la route, une formation qui vous fait avancer semaine après semaine avec des illustrations et un coaching.

Une formation qui vous amène vers votre objectif pas à pas. Réduire votre consommation vos émissions polluantes être moins stressé au volant, conduire d’avantage en sécurité.

Apprendre à mieux maîtriser votre véhicule, apprendre à avoir confiance en vous.

 

Vous trouverez un grand nombre d’informations sur ce blog qui vous permettrons d’avancer vers vos objectifs en matière de conduite, de réduction de consommation, pour limiter votre impact sur l’environnement. Si vous le souhaitez vous pourrez aller plus loin en suivant des cours, une formation.

 

Quel son les obstacles qui vous bloquent pour bien pratiquer l’éco-conduite ?

Seriez-vous prêt à suivre une formation pour bien maîtriser les techniques d’éco-conduite ?

 

Laissez-moi un commentaire juste en dessous de cet article.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Pierre-Beltoise mon Mentor

Jean pierre Beltoise

Je voudrais vous parler dans cet article de quelqu’un qui pour moi a été un mentor, Jean-Pierre Beltoise

Une personne qui a beaucoup fait pour l’automobile, pour la sécurité routière et qui m’a beaucoup influencé. C’est tout d’abord un grand pilote automobile.

Qui travail depuis des années  a l’amélioration de la sécurité routière c’est notamment lui qui a  proposé la priorité a gauche et la multiplication des ronds-points des modifications qui permettrons de sauver bien des vies sur la route.

C’est quelqu’un qui a accordé beaucoup d’importance à l’anticipation de la conduite, qui a écrit des livres pour partager son expérience et ses techniques de conduites.

Conduire plus Juste.

Il a transmit un autre mode de conduite qui se résume par conduire plus juste.

C’est-à-dire anticiper, appliquer des techniques de conduite qui ne son pas suffisamment abordées lors de l’apprentissage du permis de conduire.

Depuis plus 20 ans il possède un circuit en région Parisienne et continue à former des pilotes et des conducteurs.

J’ai d’ailleurs eu l’occasion de conduire sur le circuit de Jean-Pierre Beltoise, à Trappes en Yvelines ou j’ai pu également avoir la chance de le rencontrer et de discuter avec lui.

C’est un circuit ou l’on peut y apprendre différentes techniques de conduite comme la conduite défensive faire des stages de conduites  sportives mais également participer a des stages de sécurité routière et bien-sur, suivre des formations à l’éco-conduite.

Comme je vous le disais plus haut dans cet article Jean-Pierre Beltoise est vraiment un model pour moi.  Je me reconnais dans les valeurs  qu’il défend la recherche de techniques de conduites pour améliorer  la vie et la sécurité des automobilistes.

Contrairement à beaucoup d’autre pilotes automobiles qui sont resté focalisés sur la course et la compétition lui, à su communiquer avec un grand nombre de conducteurs qu’il soit pilotes ou Mr tout le monde,  il a également contribué à améliorer la sécurité et la conduite pour tous.

 

Que pensez-vous de cet article ?

Avez-vous vous aussi un mentor une personne que vous prenez comme modèle ?

Laissez-moi un commentaire en dessous de cet article.

Voiture sans chauffeur, bientôt une réalité.

voiture sans chauffeur

Les avantages de la voiture sans chauffeur :

 

Google avec sa Google car dispose déjà de voitures qui se conduisent toutes seules et vient d’obtenir l’autorisation dans quatre États des USA, et ce n’est qu’un début de la mise en service de ce type de véhicules. Équipée de différents capteurs et d’un système de géolocalisation elle s’arrête au stop, elle se gare toute seule, respecte les priorités, les limitations de vitesses et le code de la route.

La conduite automatique de véhicules permettrait de réduire énormément le nombre des accidents puisque 90% des accidents sont dus au facteur humain.

La communication entre chaque voiture limiterait la formation d’embouteillages, il y aurait également des économies sur la consommation de carburant due aux améliorations de  conduite et au respect des limitations de vitesses.

ll reste ce pendant de nombreux obstacles à la généralisation de ces véhicules.

 

  • Dans certains cas critiques ou le conducteur devrait  être amené à  faire un choix comment la technologie réagira t’elle ?
  • Il y a également le coût financier de l’automatisation des véhicules.
  • Au niveau légal, il faudrait modifier les règlementations.
  • En terme d’assurance, cela pose un problème. Actuellement c’est la responsabilité du conducteur qui est engagée. Avec ce type de véhicule, c’est la responsabilité du constructeur ou du développeur du système automatique qui pourrait être mise en cause. Les organismes d’assurance et d’assurance auto en ligne devront s’adapter à ce nouveau mode de conduite.
  • Le véhicule n’est pas adapté pour répondre aux ordres venant de l’extérieur comme dans le cas d’un contrôle par les forces de l’ordre.
  • La voiture sans chauffeur fonctionne avec un système automatique et comme tous système informatique il y à toujours un risque de piratage.

 

Une grande majorité des constructeurs étudient  ou ont déjà un prototype de véhicule sans chauffeur c’est le cas d’Audi, Renault, Mercedes ou Volvo par exemple. Un organisme français INRIA a également développé un véhicule sans chauffeur sur la base d’une Citroën C1.

Que pensez-vous de la voiture sans chauffeur ?

Seriez-vous prêt à confier votre vie à un véhicule entièrement automatique ?

 

Laissez-moi un commentaire en dessous de cet article !

 

Continental rachète Veyance : un plus pour l’écologie

Industrie écologique

Le fabriquant de pneus Continental rachète une grosse entreprise américaine.

Début Février, Continental annonçait le rachat de Veyance Technologies. Cette entreprise américaine compte 9000 personnes, qui rejoignent donc le Groupe allemand en intégrant la division ContiTech. Créé en 1991, cette dernière génère plus de 10% du chiffre d’affaire de l’équipementier allemand.

Elle permet au Groupe de s’imposer en tant que premier prestataire dans le secteur du caoutchouc en dehors des pneumatiques tout en adoptant une politique de recherche verte. A l’heure où l’écologie se retrouve au cœur des préoccupations, les grandes entreprises doivent également s’y montrer sensibles. Dans cette logique, les pneus ContiEcoContact 5 disponibles sur 123pneus.fr, ont vu le jour, afin d’assurer aux conducteurs une éco conduite hors-pair.
L’éco conduite commence dès maintenant lors de la formation des routiers ou des mécaniciens pour une sensibilisation forte à une éco-responsabilité et à l’utilisation des nouvelles technologies. Les routiers lors des trajets doivent alors respecter différentes contraintes, ce qui leur permettra toutefois de réaliser des économies sur le long terme. Une initiative déjà saluée dans la profession et que devraient par la suite suivre plusieurs autres écoles de formation.

Pneus écologiques

Pneus écologiques

Une fusion au service de l’environnement

La division ContiTech accorde une place essentielle au respect de l’écologie. En travaillant sur des aspects environnementaux pour la production des habitables, des transmissions et des suspensions d’un véhicule, les voitures profitent d’une conduite davantage en accord avec le respect de la nature.

En intégrant Veyance Technologies, ContiTech compte étendre de plus en plus son savoir-faire en Amérique du Sud et aux Etats-Unis, là où les préoccupations ne sont pas toujours les mêmes.
Dès qu’il est question d’automobile, il semble difficile de parler d’écologie et d’autant plus au sein des pays en voie de développement.

Pourtant, les équipementiers et concessionnaires sont bien obligés eux-aussi de faire des efforts quant au respect de l’environnement, et ce quel que soit la région du Monde. Le sort de l’éco-conduite ne repose pas seulement sur le style de conduite de l’usager et ses économies de carburant. Afin de réduire au maximum les émissions de CO2 et autres nuisances.

Il est indispensable d’optimiser la qualité des équipements automobiles et de découvrir de nouvelles technologies afin de parvenir à démocratiser l’éco-conduite et à s’offrir une planète plus saine.

 

Que pensez-vous de l’internet des grands groupes industriels  pour l’écologie ?

Pensez-vous que c’est une tendance de fond ou une mode passagère ?

Laissez moi un commentaire en dessous

 

 

La voiture électrique nouvelle génération de BMW

véhicule-hybride-i3 BMW

véhicule-hybride-i3 BMW

Voiture électrique nouvelle génération chez BMW

Disponible depuis la fin 2013, BMW inaugure sa gamme de voitures électriques innovantes ; la i3 et la i8. La petite voiture citadine se caractérise avec plusieurs innovations technologiques intéressantes et performantes pour l’industrie de la voiture électrique.

Les différents essais de voiture effectuée soulignent son accélération remarquable, sa conception légère et sa fabrication écologique. La structure de la voiture est très intéressante afin d’obtenir une voiture plus légère, BMW a utilisé de la fibre de carbone, de plastique et d’un composé de CFRP pour obtenir toute cette légèreté. En effet, comparativement à la Leaf qui est faite en acier et en aluminium, il y a une différence de 400 kg.

 

La recharge et la batterie de l’i3

La recharge optimale de la voiture prend jusqu’à 8h complète, ce en utilisant une prise classique. On note qu’avec une prise de charge rapide en moins de 30 minutes, il est possible de recharger la voiture à 80%. Le standard utiliser pour charger le véhicule est le Combo, ceci permet de recharger la voiture à une borne de recharge qui est équipée d’une prise de type 2 ou d’une prise Combo.

Pour ce qui est de la batterie, elle est au lithium-ion avec une capacité de 22kWh, équivalent a la Renault ZOE. La batterie est garantie 8 ans ou 100 000 km pour une capacité minimale de 70%.

La performance au rendez-vous

La BMW i3 offre une accélération de 0 à 60 km/h en 3,7 secondes et le 0 à 100 km/h en 7,9 secondes. Cependant, sa vitesse maximale est restreinte à 150 km/h. Il faut noter de 130 à 160 km d’autonomie lorsque le véhicule roule en mode confort, soit environ 200 km en mode Eco Pro+ et un équivalent de 300 km si vous prenez le mode prolongateur d’autonomie optionnelle.

Les services connectés

La voiture comprend plusieurs services connectés, voici quelques exemples dont plusieurs sont des standards dans l’automobile :

  • Carte SIM qui permet de connecter à internet afin de faire des appels d’urgence ou faire appels a un service de conciergerie.
  • Un système de navigation est aussi connecté, il possède un indicateur d’autonomie qui indique les bornes électriques les plus proches. Il propose également de changer le mode de conduite en ECO Pro ou ECO Pro+ lorsque les destinations entrées dans le GPS sont relativement lointaine.

 

Le prix pour le model de base pour cette voiture est de 27 990 euros avec la prime pour une voiture écologique comprise. Avec son design inspirant, sa légèreté et sa puissance c’est la voiture à considérer pour un virage vert.

 

Que pensez-vous des véhicules électriques ?
Laissez mois un commentaire en dessous.