Archives pour la catégorie Développement durable

Pourquoi l’éco-conduite est elle importante pour vous !

techniques d'éco-conduite

techniques d’éco-conduite

Les Avantages de l’éco-conduite.

Pratiquer l’éco-conduite est important pour pouvoir maîtriser votre consommation de carburant, réduire vos émissions polluantes, conduire d’avantage en sécurité, être moins stressé au volant de votre véhicule, réduire la fréquence de remplacement de vos pièces mécaniques.

En appliquant les techniques d’éco-conduite comme l’anticipation de la circulation et du trafic, savoir passer les vitesses au bon moment et au bon régime moteur, bien négocier la traversée d’un rond-point, bien conduire dans les virages et les descentes, ces aptitudes vous permettrons de réduire votre consommation de carburant et vos rejets nocifs dans l’air pour limiter votre impacte sur la planète.

Cette pratique vous permettra également de réduire vos risques d’accidents puisque d’après une étude de l’A.D.E.M.E (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie)  les éco-conducteurs ont entre 15 et 20% d’accidents de la circulation en moins que les autres usagés de la route. Vous pourrez partir en vacance en famille rassuré et en sécurité.

Vous serez moins soumis au stress, vous serez plus Zen au volant de votre voiture,

Vous ferez également des économies sur votre budget auto, en réduisant l’utilisation de votre système de freinage (plaquettes de frein disques etc..), en ayant toujours un véhicule en bon état de fonctionnement bien réglé avec des pneus bien gonflés, en bonne état également.

L’éco-conduite est également importante pour les entreprises, réduction importante de consommation autour de 15%, des entreprises comme la Poste, EDF, de gros transporteurs routiers ce qui représente des millions de litres de carburant chaque année et autant de rejets qui ne se retrouverons pas dans l’air que nous respirons, pour le groupe La Poste seulement avec la mise En place des formations à l’éco-conduite c’est 5million € d’économie par ans et 10000 Tonnes d’équivalent Co2. San oublier la  réduction du nombre d’accidents.

 

Si comme la grande majorité des automobilistes vous ne changez rien à vos habitudes de conduites.

Vous aurez toujours une conduite fortement consommatrice en carburant qui pollue l’environnement et vous paierez le prix fort l’orsque vous passerez à la pompe.

Vous serez d’avantage stressé sur la route en pestant après les autres automobilistes.

Votre train de pneu et votre système de freinage aura une usure plus rapide.

Alors que vous savez que vous pouvez résoudre ces problèmes en apprenant les bonnes techniques et les bon gestes.

Pratiquez-vous déjà certaine techniques d’éco-conduite ?

Seriez-vous prêt à suivre une formation pour bien maîtriser les techniques d’éco-conduite ?

Laissez-moi un commentaire sous cet article.

 

Je serai très heureux d’avoir votre retour à ce sujet.

 

 

 

 

 

 

 

 

Recycler son véhicule 1

Recycler son véhicule : comment et pourquoi ?

 

Recycler son véhicule 1

Recycler son véhicule

Quand on souhaite associer écologie et voiture, on pense surtout aux économies du à la conduite, à la pollution générée par le véhicule lorsqu’il roule, etc. En réalité on se focalise surtout sur l’utilisation du véhicule, et ce qu’il engendre pendant sa durée de vie.

Oui mais arrive un moment moins connu de la vie des véhicules : le moment où votre véhicule est inutilisable. En France, ce sont près de 1,5 millions de véhicules qui sont dans ce cas chaque année. Les raisons sont variées. Ce peut être par exemple un accident (sinistre) ayant causé de tels dégâts à votre véhicule que celui-ci est désormais considérée comme une « épave ». Mais ce peut être aussi simplement par sa vétusté : votre voiture est tellement vieille que personne ne vous la reprendra. Le moment est alors venu (plus ou moins difficile selon l’affection que l’on accorde à sa voiture), de la quitter… Et à ce moment-là, il est alors question d’écologie. En effet, votre véhicule est en fin de vie, et c’est donc un Véhicule Hors d’Usage (VHU) dangereux. C’est comme cela que votre véhicule est considéré aux yeux de la loi et aux yeux de l’ADEME (1) (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

Et si votre VHU est dangereux, c’est parce qu’il présente des risques pour l’écologie et pour l’environnement. Votre voiture est en effet constituée de différents éléments qui présentent des risques particuliers : l’huile par exemple, mais aussi les systèmes de déclenchement des airbags (hautement toxiques), le liquide de frein, la batterie, certains éléments de peinture qui doivent être traités, les éléments électriques, etc.

Une batterie comporte du plomb par exemple, hautement toxique.

Que faire de son véhicule en fin de vie ?

Il faut absolument emmener son véhicule en fin de vie dans un centre agréé pour recycler son véhicule (ce qui s’appelait autrefois les « casses automobiles »). Bien souvent ce n’est pas vous qui vous en occuperez : s’il s’agit d’un sinistre alors votre véhicule est sans doute chez un garagiste qui effectuera ce dépôt à votre place. Mais il existe des cas où la démarche vous incombe et où il est de votre ressort d’effectuer le recyclage de votre voiture. Cela concerne aussi, d’ailleurs, les cyclomoteurs à trois roues !

Il existe des démolisseurs agréés, ainsi que des broyeurs agréés. Les démolisseurs agréés peuvent prendre en charge votre véhicule (qu’ils transmettent ensuite à un broyeur agréé), mais le broyeur agréé peut aussi le faire directement. La préfecture sera à même de vous fournir une liste des centres agréés proches de chez-vous. En effet, les centres sont agréés par l’Etat. Et cet agrément n’existe que depuis 2006. Il permet de régulier la profession et d’établir des statistiques au niveau national.

La reprise de votre véhicule par un professionnel agréé est alors gratuite. Sauf bien évidemment si le professionnel doit se déplacer jusqu’à votre domicile pour effectuer le remorquage de votre véhicule. Mais si vous le lui emmenez, alors c’est entièrement gratuit.

 

Recycler son véhicule 1

(Un véhicule abandonné est un problème pour l’écologie et l’environnement)


Il n’est donc pas possible de laisser son véhicule dans la nature. Et c’est pourtant une réalité : il y a 4 ans environ 30% des VHU dangereux n’étaient pas emmenés dans un centre agréé. Une partie de ces 30% était même laissé à l’abandon, dans la nature.

Quels sont les avantages d’un centre agréé ?

Il s’agit tout d’abord d’une obligation légale. Vous ne pouvez pas laisser votre véhicule dans un centre non agréé. Vous devez repartir du centre agréé avec un récépissé de prise en charge pour destruction (CERFA N° 12514*01). Vous aurez alors rempli votre devoir de citoyen : vous séparer proprement de votre véhicule. Si vous ne le faites pas, l’amende est assez salée, jusqu’à 75000€.

Sans doute vous demandez-vous quelle est l’utilité, en dehors de la conformité avec la loi, d’un tel dépôt ? Et bien l’utilité est principalement environnementale. En effet c’est d’ailleurs la raison pour laquelle c’est l’ADEME qui s’occupe de ces problématiques.

Un décret de 2011(2) a présenté différents objectifs imposés aux centres agréés.  Pour 2015, en terme de valorisation et de réutilisation, 95% de la masse totale du véhicule est l’objectif à atteindre. En clair presque la totalité de votre véhicule pourra être soit valorisé, soit réutilisé. Si vous outrepassez les centres agréés, il est clair que votre véhicule ne sera pas traité de la même manière.

Il existe aujourd’hui près de 1300 démolisseurs agréés (ce qu’on appelait autrefois les « casses automobiles ») et 50 broyeurs agréés.

Le rôle du démolisseur

Il s’agit de désosser la voiture et d’en trier chacune des pièces pour le dépolluer : traitement des liquides de frein, traitement des huiles, etc.

 

Recycler son véhicule 2

(Le rôle du démolisseur est notamment de trier chaque pièce : retrait de la batterie, etc.)

 

Recycler son véhicule  démo

En parallèle de ce tri et de ce recyclage, le démolisseur repère les pièces qui peuvent être réutilisées. Par exemple les rétroviseurs, etc. Les pièces « non roulantes » peuvent souvent réutilisées : capot de voiture, etc. Ce sont des pièces qui vont pouvoir s’offrir une seconde vie, et ce sont des pièces qui vont pouvoir faire faire des économies aux potentiels acheteurs. En effet, les pièces, revendues chez le démolisseur, sont des pièces d’occasion et sont donc bien moins chères que les mêmes pièces neuves.

Il existe aussi des plates-formes qui ont su rassembler le stock de différentes casses. C’est par exemple le cas d’Opisto (3) qui a été Lauréat du Prix du Développement Durable à Toulouse. Cela permet aux internautes de ne plus avoir à se déplacer jusqu’à la casse automobile en question : l’achat peut être fait sur Internet, et peut être livré chez soi.

 

Recycler son véhicule  3

(Même sur un véhicule considéré comme une « épave », il existe souvent des éléments à réutiliser : rétroviseurs par exemple. Si c’est l’avant de la voiture qui est entièrement endommagée, comme sur la photo, alors l’arrière est parfois en bon état, etc.)

Le rôle du broyeur

Une fois que le démolisseur a effectué son travail, il transmet le véhicule au broyeur agréé. Si vous laissez votre véhicule chez un broyeur agréé, alors il pourra s’occuper seul de tout le recyclage (y compris de la partie du démolRecycler son véhicule  démoisseur donc). Toutefois, puisqu’il n’existe qu’une 50aine de broyeurs en France, il est bien plus courant de passer d’abord par un démolisseur que directement par un broyeur.

Le broyeur est capable de détruire ce qu’il reste du véhicule en le broyant. Il est aussi capable de séparer différentes matières pour assurer la continuité du recyclage, et ainsi espérer atteindre les 95% de réutilisation ou de valorisation de la masse totale du véhicule (imposée par le Décret de 2011).

Votre rôle

Votre rôle est de connaitre cette législation et de bien recycler votre véhicule, participé à ce geste citoyen et écologique. Vous avez utilisé votre véhicule de nombreuses fois, et il a surement déjà beaucoup pollué : il est logique de s’en séparer le plus proprement possible.

Sources références

(1)    http://www.ademe.fr/

(2)    http://www.legifrance.gouv.fr

(3)    http://www.opisto.fr

 

« Article rédigé par Florian FAUGERES, co-fondateur d’ Opisto.fr »

 

 

Vous êtes vous déjà préoccuper du recyclage de votre véhicule ?

Allez-vous en tenir compte lors de votre changement de voiture ?

Laissez nous un commentaire en dessous de l’article

 

Nous aimerions beaucoup avoir votre avis !

Quand le scooter électrique détrône le thermique

 

Scooter électrique

Au fil des années, les scooters électriques deviennent de plus en plus performants et sont désormais plus intéressants à l’achat que les scooters dits thermiques.

Plus d’essence à acheter sans perdre en confort

Majoritairement équipés avec des batteries au lithium (pour les plus récents), les 2 roue électriques sont équivalents 50 ou 125cc et peuvent atteindre une vitesse de 85km/h.

Ils se rechargent sur des bornes électriques éparpillées sur tout l’hexagone et/ou sur de simples prises électriques.Parfois même, cette batterie est amovible et permet une recharge en tout confort.

En quelques heures, votre batterie est gonflée à bloc et vous pouvez repartir pour une centaine de kilomètres de plaisir. Le confort est donc maximal, sans parler de la conduite silencieuse et indorante, ni de l’entretien de son scooter qui devient casi nul.
Même si certains sont rebutés par le prix relativement élevé d’acquisition d’un scooter électrique, il faut savoir que c’est un investissement. En seulement quelques années, le prix du scooter électrique est complètement rentabilisé et ne vous coûte plus rien. C’est en outre la meilleure façon d’économiser du carburant.

Un vrai geste pour l’environnement

Le scooter électrique n’émet pas de G.E.S (Gaz à Effet de Serre) lorsqu’il fonctionne, ce qui est un vrai avantage par rapport au thermique, qui lui, pollue énormément.
A titre de comparaison, nous vous invitons à calculer votre empreinte CO2 actuelle grâce à ce comparateur de CO2. Vous pourrez alors prendre conscience de la différence flagrante d’émission entre un véhicule roulant à l’essence et un véhicule à l’électricité verte.

Une autonomie limitée mais suffisante

Aujourd’hui, on reproche aux scooters électriques de manquer d’autonomie. Les constructeurs arrivent désormais à environ 100 kilomètres d’autonomie pour les modèles les plus onéreux.
De base, un scooter est majoritairement utilisé pour des petites et moyennes distances, alors pourquoi aurait-on besoin d’une autonomie supérieure?
Imaginons que votre lieu de travail se trouve à 80kms, ce qui paraît déjà excessivement loin.
En arrivant, vous le chargez sur une des nombreuses bornes ou sur une prise électrique à proximité et en repartant, votre scooter est paré pour la même distance.
Dans les années à venir, on peut imaginer que le gouffre entre électrique et thermique se creusera encore un peu plus, au gré d’innovations technologiques, d’avancées scientifiques et d’un pays de plus en plus adapté à l’accueil de VE (véhicules électriques).

La question essence ou électrique ne se posera alors même plus.

 

Et vous que pensez-vous du scooter électrique ?

 

Laissez-nous un commentaire en dessous de cet article

Les entreprises se mettent à l’énergie verte pour protéger la planète

énergie-verte

énergie-verte

Avec le réchauffement climatique et les énergies fossiles qui sont progressivement en train de s’épuiser, il est plus que jamais urgent de se tourner vers les énergies vertes si on veut sauver notre planète. Il apparaît aussi de plus en plus évident que les entreprises « vertes », c’est l’avenir.

Ce qui amène aujourd’hui de nombreuses sociétés à se lancer dans de nouvelles filières industrielles de haute technologie comme le génie écologique et biodiversité ou encore l’écoconception. Pour d’autres, il s’agit surtout d’intégrer les énergies vertes et des procédés écologiques dans leurs chaînes de fabrication.

Parmi les entreprises qui font des efforts remarquables dans le sens du développement durable on peut citer Hertz, le spécialiste de la location de voiture.

 

Hertz : un système pour économiser des millions de litres d’eau chaque année

 

Pour aller dans le sens du développement durable, Hertz le spécialiste de la location auto a mis au point un nouveau système de lavage pour les voitures à sec qui devrait permettre d’économiser des millions de litres d’eau chaque année.

Ce système qui permet de laver les voitures sans eau a déjà été déployé dans 220 points de location aux Etats-Unis et devrait arriver dans 3700 agences européennes en 2014. Hertz utilise un système propriétaire, biodégradable qui a été développé par Green Team Partners. 170 à 226 grammes de cette solution suffisent pour laver une voiture en 8 minutes.

 

D’autres exemples d’entreprises écologiques

 

Parmi les entreprises qui ont fait de l’écologie leur cheval de bataille on peut citer la Banque nationale d’Australie, Munich Re (réassureur allemand) et le géant de l’informatique IBM.

La banque australienne par exemple a réduit sa consommation d’énergie de près de 25%, et est depuis 2010 entièrement « carbone zéro », c’est-à-dire qu’elle compense ses émissions pour gagner des crédits carbone.

IBM pour sa part a développé une politique environnementale depuis 1971 et implique également une partie de ses clients et consommateurs dans ses efforts. Quant à Munich Re, il s’intéresse aux changements climatiques depuis 1974. Son siège est, depuis 2009, « carbone zéro ».

 

 

Connaissez-vous d’autres entreprises éco responsable dans le domaine automobile ?

Qui on par exemple développé les énergies vertes et des processus écologiques dans leurs fabrications ?

Laissez-moi un commentaire en dessous de cet article. 

 

empreinte carbone

Empreinte carbone et développement durable

empreinte carbone

empreinte carbone

 

A l’occasion de la semaine du développement durable faisons le point sur notre empreinte carbone.

 

Tous nos actes du quotidien que ce soit manger un fruit, un morceau de viande, prendre un bain, ce déplacer en voiture etc. Toutes ces activités engendrent une consommation de ressources et une production de déchets.

Le bilan carbone.

Il permet à une personne ou  une entreprise d’adapté ces activités à fin de réduire ses émissions de gaz effet de serre, son empreinte carbone tous en réduisant ses coûts de fonctionnements.

On évaluera par exemple le mode de transport des matières première et des produits fini pour choisir un transport adapté et moins polluant.

Gaz à effet de serre 

Les principaux :            

  • Le dioxyde de carbone ou CO2
  • Le méthane
  • Le protoxyde d’azote
  • L’ozone
  • La vapeur d’eau
  • Les gaz fluorés

Effet de serre

L’effet de serre est un phénomène naturel résultant de l’influence atmosphérique sur différents flux thermiques qui contribue aux températures sur l’ensemble de notre planète.

Sans l’effet de serre, la température sur la terre baisserait à -18°C.

Depuis une centaine d’années avec l’apparition des transports et de l’industrialisation les gaz à effet de serre n’on fait qu’augmenter et leur concentration dans l’atmosphère provoque le réchauffement climatique de notre terre.

La réduction des gaz à effet de serre est un enjeu vital pour notre survie.

Le phénomène est déjà visible disparition de certaines îles, catastrophes climatique, fonte des neiges, fonte des glaces. La France c’est engagée à diviser par quatre ses émissions d’ici 2050.

Quelques chiffres.

Une tonne qu’équivalent CO² ou équivalent carbone représente approximativement :

10km en voiture par jour pendant un an

5 allers retours Nice-Paris en Avion

2 repas par jour pendant un an

8,500kg de pommes de terre

17kg de viande de veau

2600€ de médicament

100kg d’aluminium

2800€ de fournitures de bureau

 

En moyenne un Français jette 20 kilos d’aliments par an à la poubelle.

 

Calculer votre empreinte carbone sur le site : www.coachcarbone.org.

 

Êtes-vous conscient de votre impacte carbone sur l’environnement ?

Agissez-vous pour réduire votre empreinte carbone : (tri sélectif des déchet, achat au prés de producteurs locaux, isolation,  éco conduite, véhicule moins polluant hybride, électrique) ?

Laissez-moi un commentaire en dessous.